La meilleure sélection du Club : 

- L'apnée du sommeil - Symptômes, facteurs de risque, traitements

- La machine PPC contre les ronflements - Comment améliorer son utilisation ?

Bien comprendre le sommeil de votre bébé

Le sommeil d’un bébé est différent de celui d’un adulte. Face à cette nouvelle situation, de nombreuses questions sur le sommeil de votre enfant surgissent :

 

  • Pourquoi mon bébé dort il autant ?

  • Quelles sont les meilleures conditions pour aider mon bébé à trouver son sommeil ?

  • Quand mon enfant va-t-il faire ses nuits ?

 

Il y a une multitude de points qui peuvent désorienter bien des parents (surtout pour le premier enfant !). Ces d’interrogations sont tout à fait naturelles et vont progressivement apparaître d'autant que le sommeil d'un bébé évolue de manière importante durant ses douze premiers mois de vie.

 

Au travers de cet article, nous allons tenter d'avoir une vue d’ensemble sur ces différentes phases, de l'évolution du sommeil, des routines à mettre en place pour créer les conditions propices au sommeil de votre bébé.          

 

Le sommeil des bébés entre 0 et 3 mois 

 

Entre 0 et 3 mois, les bébés dorment presque toute la journée. Certains bébés peuvent dormir jusqu’à 20 heures sur 24 à partir de leur naissance et durant les premières semaines de leur vie.

 

À l’âge d’un mois, le bebe commence à avoir quelques phases d'éveil plus longues, en général une phase de 2 ou 3 heures, principalement à la fin de la journée, entre 17 heures et 22 heures.

Les journées sont des successions de périodes de sommeil plus ou moins courtes, environ 2 heures s’il est allaité, plus longues si le bébé boit du lait infantile. Chaque bébé est unique et adopte sa propre durée de sommeil.

 

Cette durée de sommeil est capitale car l'une de ses fonctions chez le nourrisson est de produire des hormones pour sa croissance et assurer le bon développement de son cerveau. Le sommeil est également indispensable pour votre bébé afin de lui permettre de bien se recharger en énergie. De plus, son horloge biologique s'ajuste à partir d’un mois. À cet âge, le bébé ne fait pas la différence entre le jour et la nuit. Il ne fera cette distinction qu'entre 8 et 10 semaines.

 

En attendant, un nouveau-né va dormir en fonction de ses propres besoins et bien souvent en décalage avec ses parents. Donc pas de panique, retenez que la moyenne est de 16 heures de sommeil pour un nouveau-né.

 

 

Pour aider votre nouveau-né à se régler durant ses 3 premiers mois, prenez les bons réflexes :  

 

Le mieux est de le laisser dormir dans un berceau ou son lit installé dans votre chambre pendant les premières semaines afin d'éviter les réveils et perturbations liés à vos mouvements.

 

  • Pour le mettre en sécurité et pour son confort, placez-le sur un matelas ferme, plat, sans encombrement de jouets, couverture épaisses, oreillers ou tout autres éléments pouvant représenter un risque d’asphyxie pour votre bébé. Alternez les couchages sur le dos, côté droit et côté gauche, pour éviter que le crane de votre bébé devienne plat derrière la tête. Ne le couchez pas sur le ventre, afin de prévenir le risque de mort subite du nourrisson.

 

  • Attention de ne jamais laisser un bébé sur un matelas pneumatique ou toute autre surface molle ou seul dans un lit d’adulte. Si vous prenez votre bébé dans votre lit, ne jamais vous endormir, même si vous êtes très fatigué.

 

  • Si la maman allaite, il vaut mieux qu'elle évite la caféine ou les excitants car il faut savoir que la caféine passe dans le lait maternel et peut entraîner des troubles dans le sommeil des bébés.

 

  • Dans la journée, n'hésitez pas à le stimuler, à laisser la lumière naturelle dans la chambre ou à faire des promenades lors des phases d'éveil. Vous pouvez opter pour un porte-bébé afin de créer une meilleure proximité avec lui et le calmer. Privilégiez tout ce qui puisse être au contact, au son de la voix et à l'odeur de sa mère pour le rassurer.

 

  • Pendant la nuit par contre, éviter de le stimuler ou de lui parler, de le manipuler inutilement ou pour changer trop souvent les couches. Privilégiez au maximum le calme et portez-le uniquement lorsque c'est nécessaire afin de permettre à votre enfant de retrouver rapidement son sommeil. De même, veillez à éviter les lumières vives des phases de réveil et privilégiez une lumière tamisée lors de ses repas.

 

  • La température de la chambre ne doit pas être trop chaude, 18°C environ.

 

 

Les rythmes ‘’ultradiens’’ et les cycles de sommeil des nourrissons

 

Le sommeil du bébé se compose de cycles alternés avec des périodes de réveil qui vont se modifier en fonction de l’âge. Ces cycles sont constitués de plusieurs stades. Ainsi lors des premières semaines, votre nourrisson va dormir en cycles d'environ 3-4 heures suivi d'un éveil.

 

Une petite distinction : alors que nous sommes réglés sur des rythmes circadiens, les bébés sont eux calés sur des rythmes ultradiens.

Ces cycles sont caractérisés par un très court éveil lors du changement de cycle, après environ une heure de sommeil et qui correspond naturellement à son besoin en alimentation. Un rythme bien différent de nos rythmes d’adultes élaboré sur le schéma jour/nuit…

 

Les cycles vont s’allonger au fur et à mesure de la croissance de votre bébé. Jusqu'à deux mois, les cycles de sommeil seront d’environ 50 minutes avec deux stades, un sommeil agité un sommeil calme. S’il n’est pas nourri, il peut enchainer un autre cycle de sommeil. Il vaut donc mieux l'habituer à se rendormir pour vous préserver et sans que cela lui nuise, sauf s'il a un problème de santé particulier détecté par un médecin et à ce moment-là, il faut suivre scrupuleusement les recommandations médicales.

 

 

Le sommeil de votre bébé entre 3 et 6 mois

 

À 3 mois, la durée de sommeil de votre bébé se situera entre 14 à 16 heures sur une journée. A cet âge, les périodes de sommeil s’allongent.

La durée d’un cycle est de 60 minutes et il est divisé en trois stades identiques à celui de l'adulte : une phase de sommeil lent et léger, une phase lente profonde et une phase de sommeil agité ou paradoxal dite REM (ou‘’Rapid Eye Movement’’) et propice aux rêves...mais aussi aux cauchemars. Chaque cycle est entrecoupé d’une période d’éveil.

 

Votre bébé va généralement dormir sur de plus longues périodes la nuit. D’ailleurs, il est assez fréquent que les bébés commencent à faire leurs nuits vers trois mois. Ils sont en effet en mesure d’emmagasiner assez d'énergie pour tenir car leur poids (en moyenne 5 kg) va leur permettre de patienter pour les repas et ainsi de mieux dormir.

 

À partir de là, le bébé va pouvoir ajuster le fonctionnement de son horloge biologique et enfin faire ses nuits, à son rythme. Mais retenez que certains seront plus rapides ou plus lents, chaque enfant étant différent. Selon les statistiques, à deux mois, 1 bébé sur 4 dors au moins 5 ou 6 heures de suite. Ce chiffre passe à 3 bébés sur 4, après 4 mois. Et à 10 mois, la plupart des bébés font leurs nuits.

 

Quelques conseils pour aider votre bébé à dormir jusqu'à ses 6 mois : 

 

 

  • Vers 5 ou 6 mois, il sera possible de commencer à mettre en place une routine de coucher (une routine complémentaire peut également être mise en place à l’occasion de ses siestes). Commencez à lui faire prendre des repères qui vont lui faire comprendre qu'il est l'heure pour lui d’aller au lit et répétez- les invariablement chaque jour. Un bain suivi d’une histoire par exemple. Ou le bain suivi d’un petit massage permettra de le calmer et de stimuler la production de mélatonine afin d'optimiser la régulation de cycle ‘’éveil-sommeil’’ de votre enfant.

 

  • Soyez attentif s’il montre des signes de fatigue. S’il est trop fatigué, il pourrait ensuite avoir du mal à se calmer pour s’endormir tranquillement.

 

  • Les réveils nocturnes à cet âge ne sont pas forcément déclenchés par la faim mais souvent par le besoin d'être rassuré par votre présence ou votre odeur. Le sommeil peut également être agité pour différentes raisons tels qu'une poussée de croissance ou un changement quelconque dans votre vie comme des vacances, un déménagement, de la visite de la famille...

Le sommeil du bébé entre 6 et 12 mois

 

Entre 6 et 12 mois, les périodes d’éveil et de sommeil de votre bébé sont en général mieux réglées.

Après 6 mois, la majorité des enfants vont être capables de dormir entre 10 et 12 heures par nuit. Lors du sommeil agité, vous pourrez observer le bébé qui cligne des yeux, sourit…Son cerveau travaille au maximum alors que lors des phases de sommeils calmes, les yeux sont bien fermés, le bébé est immobile et sécrète de l’hormone de croissance.

 

De plus, il fait des siestes d'environ une heure et demie dans la journée. Entre deux et trois siestes : une le matin, dans l’après-midi et parfois une sieste dans son lit ou lors d'une promenade en poussette en fin de journée qui vont lui permettre de bien se développer.

 

A cet âge, l'enfant peut ainsi facilement dormir 15 heures sur 24. Les routines ou les nuits peuvent néanmoins devenir plus compliquées car de multiples causes liées à son développement et à sa santé peuvent perturber ses nuits : poussées de dents ou par exemple ou angoisse de séparation.

 

L’angoisse de séparation, c’est une phase particulière du développement qui apparaît autour de 8 mois. Durant cette période, l’enfant ressent le besoin d'être proche de vous. Il est alors important de rester ferme concernant les routines tout en le calmant et bien lui signifier que c'est l'heure de dormir. Au besoin, Il faut insister en répétant la routine pour qu’il comprenne et se résigne. S’il se réveille pendant la nuit, il peut aussi être en deux phases de sommeil et tenter de se rendormir. Éviter de le sortir du lit et si cela persiste tenter de le calmer. Petit-à-petit, il sera rassuré et apprendra à se rendormir naturellement.

 

Il est crucial que les phases de sommeil paradoxal et de sommeil lent profond soient assurées

 

Comme vous l'aurez compris, le mécanisme d’un bébé est complexe et fragile et vous devez être attentif à ses signes. C'est durant les premiers mois de sa vie que se joue la construction de la santé du système nerveux et la bonne croissance de l'enfant.